Retour aux Actus

16èmes RENCONTRES DU FILM DOCUMENTAIRE

festival

13/03/22 à 09:03

des spectateurs de dos dans une salle de cinéma

L’ASSOCIATION ABRAHAM MAZEL PRÉSENTE
 

16èmes  RENCONTRES DU FILM DOCUMENTAIRE 

« LUTTES ET RESISTANCES » 

VISAGES DE l’IMMIGRATION 

2|3avril 2022 

SAINT-JEAN-DU-GARD 

SALLE STEVENSON 


samedi 2 avril 2022 

17 H 30 • film « BONS BAISERS DU BLED » 

Linda Bendali, 2021, 52 min 

Dans les années 70, débute l’âge d’or des vacances au bled. Direction : le Maroc, l’Algérie ou la Tunisie. Pour les parents, ce retour aux sources est une nécessité. Pour leurs enfants, ceux qu’on appelle la deuxième génération, la quête est surtout identitaire. C’est avec une nostalgie joyeuse que cette deuxième génération, âgés aujourd’hui de 35 à 59 ans, nous racontent comment ces vacances ont forgé leur identité, à la croisée des deux cultures. 

Présentation d'actions locales par le collectif Réfugiés St Jean, le projet Caravane solidaire... 

19 H 30 • pot d’accueil et Restauration 

20 H 30 • film « Marie-José vous attend à 16 h » 

Camille Ponsin, 2021, 94 min 

Marie-José Tubiana sait tout du Darfour où elle a passé sa vie d’ethnologue. À 90 ans, elle reçoit des rescapés du génocide qui frappe la population de cette région du Soudan depuis 2003. Avec de vieilles cartes et ses connaissances du terrain, elle peut confirmer leurs histoires et les aider à obtenir l’asile politique en France. 

Grand prix documentaire national au Fipadoc 2022. 

Débat en présence de Marie-José Tubiana et du réalisateur. 


dimanche 3 avril 2022 

15 H • film « leur Algérie » 

Lina Soualem, 2021, 72 min 

Après 62 ans de mariage, les grands-parents de Lina, Aïcha et Mabrouk ont décidé de se séparer. Ensemble, ils étaient venus d’Algérie en Auvergne, à Thiers, il y a plus de 60 ans, et côte à côte ils avaient traversé cette vie chaotique d’immigrés. Pour Lina, leur séparation est l’occasion de questionner leur long voyage d’exil et leur silence.

Prix de la première œuvre au Festival Cinemed 2020, prix France TV au Festival international de films de femmes de Créteil 2021, prix du public au Festival de cinéma africain de Tarifa 2021. 

Débat animé par la réalisatrice (sous réserve) et Philippe Lafaye de Micheaux. 


17 H • film « Les Sauteurs » 

Estephan Wagner, Moritz Siebert, Abou Bakar Sidibé, 2016, 80 min 

À la frontière marocaine se trouve la ville de Melilla, une enclave espagnole entre l’Afrique et l’Europe. Sur la montagne qui la surplombe, plus de mille migrants africains contemplent la barrière qui les sépare de « l’Eldorado ». Abou – le filmeur et le filmé – est l’un d’eux. Armé de sa petite caméra DV, il témoigne de sa vie quotidienne et de ses nombreuses tentatives pour sauter la fameuse barrière. 

Prix Amnesty International au Millennium Docs Against Gravity, prix du film international au Lichter Filmfest Frankfurt International, prix Tasca D’Almerita et prix du meilleur montage au SalinaDocFest, prix White Goose au DMZ Docs, prix du meilleur réalisateur émergent au Porto/Post/Doc.

Débat sur le mythe de l’Eldorado animé par les auteurs de « Ni or ni maître. Montagne d’or et consorts ». 


19 H 30 • Restauration 

20 h 30 • film « Déplacer les montagnes » 

Lætitia Cuvelier, Isabelle Mahenc, 2019, 80 min 

Dans nos montagnes, là où nous avons choisi de vivre, nous voyions des espaces de liberté, des cols, des passages et des invitations au voyage.
Nous avons vu une frontière se dessiner, de la violence contre les personnes exilées, des drames et des élans de solidarité. Nous avons vu des portes s’ouvrir, des liens se nouer à la croisée de ces chemins d’exil et d’hospitalité. 

Nous avons eu envie de faire raconter cette aventure par ceux qui arrivent et ceux qui les accueillent. Parce que cette histoire de rencontres dit quelque chose de nous et du monde dans lequel nous vivons.

Grand prix du jury et prix des lycéens du Festival caméra des champs 2019.

Débat en présence de la réalisatrice Lætitia Cuvelier. 


Participation libre (à l’appréciation des participants) 

L’argent collecté sert à payer les frais de voyage, l’hébergement, les repas de nos invités, les droits de projection des films, les affiches, les programmes et une partie du travail des unes et des autres, etc. 

Avec le soutien des commerçants et de la mairie de Saint-Jean-du-Gard, du conseil départemental du Gard, des médias locaux et d’un grand nombre de bénévoles. Nous les remercions tous. 

Renseignements : maison.mazel@gmail.com 

http://www.abrahammazel.eu/ 

06 56 76 96 90 

Programme sous réserve de changement de dernière heure. Dans le respect des règles sanitaires en vigueur. 


https://www.youtube.com/watch?v=4Hx2ye-ObQ0&t=2s

Powered by Froala Editor